Rien mais les arbres (© Lucie Pastureau)