Les doigts dans l’nez (© Julien Benard)