L’immensité et nous (© Julien Benard)