Dans l’atelier de Mirza Moric. (© Gaël Turpo)