Confession liégeoise (© Julien Benard)