Bardage crépusculaire (© Julien Benard)