Au bout du pré (© Julien Benard)